Arnaudjoyes.fr » Vos documents » Indemnisation pôle emploi : quelles sont les conditions pour pouvoir en bénéficier ?

Indemnisation pôle emploi : quelles sont les conditions pour pouvoir en bénéficier ?

L’acronyme ARE est utilisé pour définir les allocations de retour à l’emploi qui sont attribuées par le pôle emploi aux chômeurs ayant perdu leur ancien emploi et en cherchant à nouveau. Ces allocations leur serviront comme source de revenus en attendant de reprendre une activité professionnelle et d’avoir une nouvelle source de revenus.

Le montant de ces allocations est calculé à partir de ce qu’on appelle le salaire journalier de référence spécifique à chaque chômeur. Il n’y a donc pas un montant fixe d’allocations mais il est plutôt relatif à chaque individu.

On notera aussi que le salaire journalier de référence représente le salaire annuel moyen d’un employé pendant ses 12 derniers mois de travail divisé par le nombre de jours pendant lesquels il a travaillé.

Dans cet article, nous allons vous parler plus en détail de ces allocations, de la méthode à suivre pour les calculer, des conditions pour en bénéficier, ainsi que de leur plafond.

Comment calculer le montant des allocations attribuées ?

En 2018, le calcul des allocations de chômage versées à un quelconque individu se calcule à l’aide de deux formules:

  • La première est assez simple; il suffit de multiplier le montant du salaire journalier de référence par la valeur 0,57 (soit tout simplement 57 % du salaire journalier de référence).
  • La deuxième formule consiste à multiplier le montant du salaire journalier de référence par 0,404 et d’y ajouter 11,92 euros (soit 40.4 % du salaire journalier de référence plus 11,92 euros).
  • Les deux résultats obtenus à l’aide de ces deux formules sont comparés, et le chômeur pourra bénéficier du montant des allocations qui lui sera le plus favorable.
  • A l’aide d’un raisonnement mathématique, on peut déduire que la première formule est consacrée à ceux qui ont un salaire journalier de référence supérieur à 71,8 euros, tandis que la deuxième formule est destinée à ceux ayant un salaire journalier de référence inférieur à ce montant.

Que devez-vous savoir d’autre ?

Dans le but de vous éclairer davantage sur le sujet, nous vous avons préparé quelques informations qui peuvent vous intéresser:

  • Il existe un plafond lié au montant des allocations de chômage, celui-ci est fixé à 75 % du SJR.
  • Le demandeur d’emploi doit avoir contribué suffisamment au chômage pour avoir droit à ces allocations.
  • Pour pouvoir bénéficier des allocations de chômage, le demandeur d’emploi doit être déclaré apte à exercer une activité professionnelle par le médecin de travail.
  • Sachez que l’allocation de chômage est soumise au régime de l’impôt sur le revenu.

les autres articles d'Arnaud :